30 novembre 2022
Comment s'initier à la calligraphie chinoise ?

Comment s’initier à la calligraphie chinoise ?

La langue chinoise, et surtout son écriture, est très particulière. Elle n’est pas basée sur un alphabet permettant de former des syllabes et des mots, mais sur des symboles que l’on appelle des sinogrammes. La façon de les tracer a donné naissance à l’art de la calligraphie, considéré comme le plus prestigieux des arts chinois, et qui a influencé toute une partie de l’Asie du Sud-Est.

L’importance de l’art de la calligraphie en Chine

L’écriture a toujours tenue une place importante dans toutes les civilisations du monde, mais dans l’Empire du Milieu, elle est à ce jour inégalée. Ce n’est pas simplement un moyen de communication, mais également de transmettre les émotions et la personnalité de l’artiste lorsqu’il trace les différents traits du caractère. C’est d’ailleurs considéré comme l’un des 4 arts nobles de la Chine (avec la musique, la peinture et le jeu de go).

C’est à partir de la dynastie Han (206 avant JC – 220 après JC), que la calligraphie devient véritablement un art en Chine ; chaque personne instruite se devant d’apprendre l’art d’écrire au pinceau et à l’encre.

Plusieurs styles ont émergé, permettant d’écrire plus vite, de façon plus efficace, les caractères ont été standardisés, et la calligraphie atteint sa maturité sous la dynastie Tang (618 – 907).

Encore aujourd’hui, une belle écriture est toujours considéré comme une qualité en Chine, et c’est toujours un art important dans l’ère moderne. Dans la calligraphie contemporaine, les caractères deviennent plus abstraits, ils perdent leur signification au profit de l’esthétique pure, mais la symbolique et les outils sont restés les mêmes, depuis plus de 2000 ans.

Quels outils sont nécessaires pour pratiquer la calligraphie chinoise ?

Chaque art a ses propres outils qui lui sont spécifiques et doivent être correctement utilisés par l’artiste. La calligraphie chinoise en dénombre quatre, qui sont également appelés « les 4 trésors du lettré » : le pinceau, le papier, l’encre et la pièce à encre.

Une des caractéristiques remarquables de cet art, est de pouvoir faire varier l’épaisseur des traits, en jouant sur la pression exercée sur le pinceau, et la vitesse du mouvement. Contrairement à l’écriture occidentale, le tracé des caractères chinois n’est pas rectiligne, ce qui leur donne une esthétique toute particulière.

Il existe ainsi toute une gamme de pinceaux, dont les poils sont plus ou moins durs. Un poil souple est plus difficile à maîtriser, et sera plutôt utilisé pour dessiner de grands caractères. Un poil dur permettra quant à lui moins de variations d’épaisseur, mais sera plus facile à contrôler. Il existe également des pinceaux mixtes, avec à la fois des poils durs et souples, permettant de combiner les avantages de chacun.

C’est la Chine qui a inventé le papier ; cette invention a révolutionné le monde et la façon dont les informations et les connaissances ont pu être transmises. On l’appelle généralement « papier de riz », mais il est fabriqué à partir de l’écorce du mûrier. C’est un papier qui est très résistant et absorbe bien l’encre qui est déposée dessus.

Si aujourd’hui les débutants en calligraphie utilisent de l’encre liquide, la façon traditionnelle est d’acheter des bâtonnets d’encre, fabriqués à partir de suie et de colle. Ils sont ensuite frottés sur une pierre à encre, le résidu est mélangé avec de l’eau, jusqu’à obtenir la consistance voulue.

Les véritables calligraphes accordent beaucoup d’importance au choix de l’encre et à sa préparation. Une bonne encre doit être homogène et d’un noir profond.

Où apprendre la calligraphie ?

Il est possible d’apprendre les bases seul, à la maison, en achetant un kit de base et en regardant quelques vidéos sur Internet. Mais un art s’apprend difficilement seul, surtout avec la calligraphie qui demande beaucoup de dextérité et de précision dans le mouvement.

Dans toutes les grandes villes, il existe des ateliers permettant de s’initier à cet art. Souvent, ils sont rattachés à des associations franco-chinoises qui donnent également des cours de chinois. C’est d’ailleurs une bonne idée de combiner les deux, vous pourrez ainsi comprendre la signification des caractères que vous tracez.

La calligraphie chinoise est considérée comme le plus prestigieux des arts en Chine, plus prestigieux que la peinture. C’est un art difficile, alors ne vous jugez pas trop difficilement au début. Souvenez-vous de cette citation de Confucius : « le bonheur ne se trouve pas au sommet de la montagne, mais dans la façon de la gravir ».