13 juin 2024

Guide pour aider votre enfant à prendre soin de votre chiot

Vous allez recevoir un petit chien chez vous ? Préparez tout ce qu’il faut pour que l’adoption se passe dans les meilleures conditions. Vous devez aménager un coin dodo pour que l’animal puisse se reposer en toute quiétude. Aussi, vous devez réfléchir à la question de l’alimentation.

N’hésitez pas à demander des informations au vétérinaire pour connaître la nourriture à donner au chiot en fonction de sa race et de son poids.

Par ailleurs, vous devez également apprendre à votre enfant à cohabiter avec le petit chien. Quelles sont les démarches à suivre pour que l’enfant prenne soin de son chiot ? Nous allons répondre à cette question. 

L’enfant doit connaître la meilleure alimentation pour l’animal 

Un jeune enfant aura tendance à donner au chiot tout ce qu’il mange (bonbon, chocolat, cookies, etc.). La première chose que vous devez apprendre à votre petit, c’est que l’animal doit avoir une alimentation adaptée et spécifique. Et puisqu’il s’agit d’un chiot, il faut privilégier une croquette hypoallergénique chien. Une alimentation exempte d’ingrédients potentiellement allergènes est meilleure pour la santé du chiot. Cela l’aide à grandir plus vite, à être énergique. 

Demandez à votre enfant de ne pas donner au chiot des restes de table, des friandises et principalement du chocolat. Montrez-lui la boîte de croquettes et aidez-le à connaître la ration quotidienne à donner au chiot. Il pourra également donner à manger à l’animal, surtout durant vos absences. 

L’enfant doit participer à sécuriser la maison 

Dites à votre enfant qu’accueillir un chiot, c’est comme avoir un petit frère ou une petite sœur. Il faut faire très attention. Tout le monde doit veiller à la sécurité de l’animal. Certains objets doivent être gardés hors de portée du chien. Il s’agit entre autres des appareils et cordons électriques, des produits toxiques, des plantes, de la poubelle, des objets fragiles, etc. 

Dites à votre enfant que si le chien s’approche un peu trop près de ses objets, il doit vous appeler. En aucun cas, il ne doit intervenir pour enlever l’objet ou le déplacer. Pour garantir la sécurité de votre petit chien. 

L’enfant doit connaître les équipements nécessaires au chiot

Votre enfant doit également connaître l’ensemble des équipements nécessaires au chien. Il doit vérifier que ses objets soient propres, désinfectés, etc. Si ce n’est pas le cas, il doit vous en parler afin que vous puissiez prendre les dispositions nécessaires. Il s’agit entre autres de : 

  • Le collier d’identification ; 
  • La laisse ; 
  • Les gamelles ; 
  • Le panier ;
  • Les jouets ;
  • Etc. 

Ces équipements basiques doivent être mis à la disposition du chiot dès son arrivée à la maison. 

L’enfant doit veiller à ce que le chien dispose d’un couchage confortable 

Votre enfant doit aussi veiller à ce que son petit chiot dorme dans un couchage confortable. Il peut vous aider à mettre en place toutes les dispositions nécessaires : 

  • Le chiot doit avoir un lit ou un panier ; 
  • Son couchage doit être mis dans un endroit calme, mais un peu fréquenté. Le chiot ne doit pas se sentir trop seul ; 
  • Si l’enfant veut dormir avec l’animal, il faut l’en empêcher. À long terme, cela peut devenir une habitude. 

L’enfant doit participer au dressage et à l’éducation de l’animal 

Le chiot et l’enfant peuvent devenir rapidement très proches. Dès l’arrivée du petit animal à la maison, votre enfant doit l’éduquer et le dresser de manière impliquée.  Un enfant qui a plus de sept ans est déjà capable d’enseigner les ordres basiques à un chiot. Il s’agit entre autres de « assis », « couché », « va chercher », etc. 

En revanche, pour les règles un peu plus compliquées comme l’apprentissage de la propreté, un adulte doit intervenir. 

L’enfant peut vous accompagner lors des visites chez le vétérinaire 

Au sein d’une famille, les enfants sont toujours les plus proches de l’animal de compagnie. Et ils ont un sens de l’observation très développé. Demandez à votre enfant de regarder de près l’état de santé de l’animal. Enseignez-lui les symptômes courants des allergies du chien.En cas de démangeaison, de rougeurs, de vomissements accompagnés de selles molles, il faut emmener le chiot chez le vétérinaire. 

Aussi, donnez à votre enfant un calendrier afin qu’il puisse suivre la fréquence des rendez-vous chez le cabinet vétérinaire. Puis, lors des visites, il doit vous accompagner. N’hésitez pas à discuter avec le vétérinaire devant lui, afin qu’il puisse connaître la meilleure manière de nourrir le petit chien. 

L’enfant peut également être responsable de la socialisation du chien 

Expliquez à votre enfant qu’au début, le chiot est un peu distant, car il a laissé sa maison pour une nouvelle. Ensuite, confiez à votre bout de chou la responsabilité de socialiser le chiot. Il doit lui donner beaucoup d’amour et de câlins. 

Voici différents conseils pour aider votre petit à prendre soin du chiot. N’oubliez pas de préparer l’enfant à l’arrivée du chiot, quelques jours avant.